MOBILISATION CONTRE LA CANDIDATURE DE WADE: Le M23 va investir samedi la Place de l'Obélisque

Publié le par farbasy

ekama-vip-blog-com-588688placechrdechrlchrchrobellisque-1-.jpgCe sera finalement la Place de l'Obélisque qui abritera demain le sit-in que le M23 comptait tenir à la Place de l'Indépendance. De 9 heures à 18 heures, l'opposition et la société civile vont tenter de faire rallier un maximum de Sénégalais à leur combat contre la candidature de Wade en 2012. Ce, au rythme de concerts et d'autres animations.

 

La manifestation du M23 aura bel et bien lieu le samedi 23 juillet. Toutefois, l'endroit de la mobilisation a changé: au lieu de la Place de l'Indépendance ce sera finalement à la Place de l'Obélisque. Les autorités administratives de la région de Dakar ont finalement décidé de permettre aux adversaires de Wade de se mobiliser en toute légalité, après que le ministre de l'Intérieur ait interdit mercredi toute manifestation dans le centre ville de Dakar. Comme parade à cette interdiction, le Mouvement du 23 juin a délocalisé son sit-in aux abords du quartier de Colobane, ce qui lui permettra d'occuper le grand Boulevard du Général de Gaulle. Ainsi, l'opposition et la société civile pourront de 9 heures à 18 heures se rassembler là bas pour dénoncer la candidature controversée de Wade à la présidentielle de 2012. Expliquant les raisons de cette délocalisation, Alioune Tine refuse de parler de reculade du M23, il évoque plutôt un recul stratégique. A l'en croire, c'est pour des « raisons d'apaisement (…) dans le contexte politique actuel de tension », qu'ils ont laissé tomber la Place de l'Indépendance. Son compagon de combat Nicolas Ndiaye ajoute que « dans l'étape actuelle de la lutte du M23, ce n'est pas nécessaire de faire une fixation sur la Place de l'Indépendance ».

Maintenant que le pouvoir a autrorisé sa manif, le M23 espère mobliser un très grand nombre de citoyens, afin de mettre la pression sur Wade. Histoire de drainer les foules, Alioune Tine et compagnie prévoient des concerts et animations à la Place de l'Obélisque. Dans cette optique, ils ont fait appel aux artistes pour qu'ils viennent barrer la route à un troisième mandat de président de la République. « Y en a marre » faisant partie du M23, les manifestants seront certainements gratifiés de concerts de Hip Hop. Par ailleurs, les syndicalistes seront de la place puisque la Cnts, plus grande centrale syndicale du pays, vient de se joindre au combat du Mouvement du 23 juin. D'alleurs, les organisateurs tablent sur une forte participation de la population. « Nous voulons que les gens viennent massivement dire non au troisième mandat du président Wade parce que c'est contre la Constitution. Qu'ils viennent dire non parcequ'avoir un président de la République qui dit « Wax waxeet », c'est une humiliation pour le Sénégal. On ne peut pas traiter la Constitution avec autant de légèretés », déclare le patron de la Raddho. Dans l'optique de rassembler un maximum de Sénégalais, le M23 est en train de concocter une stratégie. A cet effet, une assemblée générale sera organisée ce vendredi au siège du Parti socialiste pour applanir les derniers réglages. Hier, des banderoles et T shirts confectionnés spécialment pour la journée du 23 juillet étaient disponibles au siège de la Raddho.

Maintenant que tout semble être réglé pour le M23, la principale inconnue reste l'attitude que les Sénégalais vont adopter demain. Vont-ils comme le 23 juin desendre massivement dans la rue pour s'opposer au président Wade? En outre, les manifestants se garderont-ils de provoquer les forces de l'ordre qui pourraient être appelés dans ce cas là à réprimer le sit-in? Et puis, les libéraux ne seront-ils pas tentés de venir saboter le rassemblement de l'opposition et de la société civile?Autant de questions qui trouveront réponse demain.

Farba Alassane SY

Commenter cet article