Création d’un Bloc anti transhumance à l’APR

Publié le par farbasy

Que les hommes et femmes politiques friands des riches pâturages du pouvoir se le tiennent pour dit, ils ne seront pas les bienvenus pour brouter les tendres herbes de l’APR. Selon des informations parvenues à Nouvel horizon, un bloc anti-transhumance a été mis sur pied au sein de cette formation politique avec pour objectif de traquer de manière énergique tous les transhumants aux mains sales. Dans les rangs de ce front anti-transhumance se trouvent des jeunes comme Biram Faye, le coordonnateur adjoint de la Cojer, Bara Ndiaye, Meissa Diouf, Nene Tall ainsi que des cadres, des femmes et mêmes des membres du directoire du parti qui préfèrent pour le moment ne pas dévoiler leur identité. Dans le viseur de Bloc anti-transhumance, figurent Adama Sall et Baïla Wane, deux anciens responsables libéraux ayant quitté récemment leur parti politique d’origine. De l’avis des initiateurs du BAT, l’APR n’a pas besoin dans ses rangs d’éléments épinglés par les corps de contrôle de l’Etat. « Nous voulons un parti fort avec des gens qui ont de l’éthique et de l’intégrité », estiment-ils, précisant au passage qu’ils sont pour la poursuite du travail de massification de l’APR mais à condition que ce soient avec des personnes aux mains propres jouissant de tous leurs droits civiques. Seule restriction pour les nouveaux adhérents : il faudra militer à la base et montrer ses preuves. Exit donc les parachutages, le BAT n’en veut absolument pas. En résumé, ce bloc veut mettre en avant les valeurs de la loyauté, de la constance et du sens du combat. Les candidats à la transhumance sont avertis.

Commenter cet article

mouhamadou mansour sow 09/08/2012 18:18

Abdou aziz diop est l'homme qui ma plus marquée lors de ses manifestations .IL nous apprenez comment étre un bon patriote;c'est quelqu'un qui renferme en lui beaucoup de Diom ,de Dignité et de
patriotisme.