MALAISE A LA CAISSE DE SECURITE SOCIALE:Le Pca Amadou Racine Sy écrase le Dg Iba Gueye

Publié le par farbasy

3005057-4274443-1-.jpgPrésident du conseil d'administration de la Caisse de sécurité sociale, Amadou Racine Sy est accusé d'être trop omniprésent dans la gestion de cette structure au point de reléguer le directeur général Iba Gueye au statut de simple spectateur. Pis, les travailleurs dénoncent des recrutements pléthoriques sur des bases subjectives. Ce qui  porterait la masse salariale à 4 milliards de francs.

 

La Caisse de sécurité sociale va mal. Les travailleurs de cette boite se sentent mécontents et frustrés malgré les terrains que leur a alloué leur Président de conseil d'administration Amadou Racine Sy à Golf et Keur Massar pour un coût de deux milliards. En Assemblée générale hier, les membres des sections syndicales de la Cnts et de l'Unsa ont tiré la sonnette d'alarme à propos de la gérance de leur outil de travail. Au banc des accusés figurent le Pca Amadou Racine Sy, accusé d'omniprésence dans la gestion de la boite, et le Directeur général Iba Gueye, à qui il est reproché sa passivité devant le premier cité. D'où cette mise au point d'Oscar Dioh, 1er adjoint du secrétaire général de la section Cnts de la maison: « Que chacun reste à sa place. Notre responsable c'est le Directeur général et non le Président du conseil d'administration. Le directeur doit prendre ses responsabilités sinon, nous syndicalistes allons le faire ». Embouchant la même trompette, Amadou Barry dénonce la forte ingérence du Pca. « Ce dernier n'est pas notre notre interlocuteur », fulmine t-il.

Ne s'arrêtant pas là, les syndicalistes ont révélé des anomalies dans la gestion de la Caisse de sécurité sociale. Ils dénoncent ainsi le recrutement à tour de bras de 73 nouveaux travailleurs sur des bases parentales. Toutes choses qui font dire à un agent préférant garder l'anonymat que la Css est actuellement truffée de « Racine Boys » et d'«Iba Gueye Boys ». De même, l'entreprise compte 10 directions et 8 conseillers avec rang de directeurs. Trop assurent les syndicalistes. « Une ardoise lourde qui grève le budget », remarque Oscar Dioh. De l'avis des syndicalistes, les directeurs sont tellement nombreux à la Caisse de sécurité sociale que certains n'ont même pas de bureau et brillent par leur absence. Pendant ce temps, les agences des régions manquent cruellement de main d'oeuvre à l'image de celle de Ziguinchor où c'est le comptable qui est obligé de jouer au caissier. Le pire dans cette histoire, selon les syndicalistes, c'est que les caisses de la Css subissent de plein fouet cette gestion « gabégique » d'Amadou Racine Sy. La masse salariale est en effet estimée à 4 milliards de francs Cfa.

Face à cette situation qu'il juge catastrophique l'intersyndical de la caisse de sécurité sociale tape un point sur la table. « On en a marre, il est tant qu'on se mobilise pour mettre fin à ce chaos », tonnent les syndicalistes qui assure que l'Assemblée général d'hier est un avertissement envoyé à leur directeur général. Iba Gueye est interpelé. Pour calmer sa troupe, il doit s'imposer devant l'omniprésent Amadou Racine Sy. Et pas sûr qu'il y arrive.

Farba Alassane SY

Commenter cet article