Lettre ouverte à Me El hadji Amadou Sall (Par Adji Mergane Kanouté du M23)

Publié le par farbasy

Maitre, vous plairait –il que votre femme, vos enfants, vos amis et sympathisants  sachent à travers les hallucinations d’une personne, que vous côtoyez ou mieux que vous êtes un homosexuel doublé d’un franc maçon. Mettez  vous un instant à la place de ceux qui sont attaqués gratuitement  dont ma modeste personne en tant que membre du M23.

Une  telle nouvelle  fera- elle  bondir de joie et de fierté votre progéniture !

Je ne confirme  par le premier paragraphe de ce texte, que tout haut ce que les autres murmurent dans les salons et grand places.

Permettez moi de vous rappeler Maitre que toute démarche entreprise pour me faire parvenir une sommation interpellatrice ou directe, serait  incompris de nous pauvres sénégalais, serait également incohérent e de votre part.

N’êtes vous pas le théoricien qu’ «  Accuser quelqu’un de franc -maçon ou d’homosexuel n’est pas une insulte ». Cette confirmation venant d’un juriste  avéré  m’a donné le courage et la liberté d’informer les sénégalais et sénégalaises  sur votre situation.

Il est dommage et regrettable de voir une institution de la république faire la promotion d’une contre valeur mais cela ne saurait étonner quand la plus haute institution de ce pays fait de la parole respectée, un crime.

Sachez Maitre, que faire de la politique n’est pas synonyme de «  courbettes », ni de déni de la vérité.

Sachez Maitre, que la politique, c’est de l’art, elle est noble et belle, et elle est  sublime si c’est elle qui  vous drague, vous épouse  et non le contraire. Votre comportement  révèle à suffisance que vous avez « violé»  la politique.

Sachez Maitre, que l’activisme exagéré de militants n’a jamais  profité à un régime ni à un président de la république, encore moins au « zélé ».

Sachez  Maitre, que vous servez mal le Président de la République, en voulant communiquer maladroitement sur son « wakheu wakhéét », en voulant minimiser  l’acte que vient de poser Mactar Gueye en l’encontre de nous membres du M23.

Si  le M23 auquel j’appartiens n’avait pas cru nécessaire de saisir la justice, la citoyenne et femme politique que je suis l’aurait fait car me sentant concernée et visée par ces accusations gratuites  et dignes d’un roman fiction. Par respect pour les sénégalais, le droit et uniquement le droit devra être dit dans ce débat de bas niveau.

L’insouciance, l’hypocrisie des militants face aux dérives du régime en place est l’unique mal qui gangrène ce pays.

Le peuple sénégalais vous attend dans la résolution de leurs problèmes de survie…le panier de la ménagère  dangereusement vide,  les denrées de nécessité dont les prix nous coutent les yeux de la tète,  le taux de chômage exponentiel des jeunes, les étudiants qui ne peuvent rentrer dans leurs fonds, le problème  crucial des inondations , le manque criard et criminel d’électricité  qui nous ramène à l’ère de la bougie avec toutes ces conséquences dommageables sur nos matériels électroménagers, la détérioration du pouvoir d’achat du pauvre paysan qui, pour l’achat d’un sac de riz est condamné à vendre 85kg d’arachide , contrairement à l’an 2000 ou 44 kg vendue lui aurait suffit

Je vous rappelle Maitre, le rapport de la CPIA (évaluation de la politique des institutions nationales) classe le Sénégal  57e sur 75 pays à faible revenus et les domaines épinglés sont : la transparence- la corruption dans le secteur public.

Je vous rappelle Maitre, le rapport sur la compétitivité du monde, le Sénégal est classé 92e sur 133. Parmi les domaines peu performants, l’enseignement supérieur et formation, santé et éducation primaire y occupent des places privilégiées.

Je pense au vu de tout cela, cher Maitre, que vous avez du travail, à savoir  accompagner utilement le président dans l’intérêt du peuple sénégalais. Servir le peuple sénégalais et non se servir.

Pour conclure cette lettre Maitre, je dirai que RIEN ne choque plus dans  mon Sénégal ou l’insulte est valorisée, la calomnie est chérie. Quel exemple pour notre jeunesse !! Pauvres de nous parents !

 

                                                                    Adji  Mergane Kanouté

                                                        Secrétaire Politique UDS/Innovation

                                             Membre de la Commission Communication du M23

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article