CRISE IVOIRIENNE: Le gouverneur de la Bceao roule-t-il pour Gbagbo?

Publié le par farbasy

Le gouverneur ivoirien de la Bceao roule t-il pour son ami Laurent Gbagbo alors que les ministres de l'Uemoa reconnaissent Alassane Ouattara comme le président légitime de la Côte d'ivoire? Les interrogations ne manquent pas au regard de certains actes posés récemment par Philippe-Henri Dacoury Tabley.

 

Connu pour être un proche de Laurent Gbagbo, Philippe-Henri Dacoury Tabley, gouverneur de la Bceao a t-il choisi le camp de son mentor dans la crise qui secoue actuellement la Cote d'ivoire? Vendredi dernier à Bamako, le patron de la Bceao a eu une attitude pour le moins ambiguë lors la session ordinaire du Conseil des ministres de l'Uemoa. Cette instance ayant décidé le 23 décembre 2010 à Bissau de ne reconnaître qu'Alassane Ouattara, en tant que président légitime de la Côte d'ivoire, Philippe-Henri Dacoury Tabley aurait fait remarquer à Bamako qu'il revenait seulement  à la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Uemoa de décider qui de Laurent Gbagbo ou d'Alassane Ouattara sera reconnu comme président de la Côte d'ivoire par la Bceao. Pourtant, l'article 60 des statuts de la BCEAO est clair, il stipule que « le gouverneur exécute les décisions du Conseil des ministres de l’Uemoa ». Lors de la rencontre de Bamako, ce sont Charles Diby Koffi et Albert Mabri Toikeuse, deux membres du gouvernement de Soro qui ont été autorisés à représenter la Côte-d'ivoire. Devant le blocage des discussions du fait des réticences à la validation de la non reconnaissance de la signature de Gbagbo, il appartient aux chefs de d'Etat de trancher la question le 22 janvier prochain. Pour l'heure, on peut estimer que le Gouverneur ivoirien de la Bceao a gagné son pari de prolonger la légitimité de Gbagbo.

De même, malgré les consignes claires données à la Bceao par le président élu ivoirien, Alassane Ouattara et le Conseil des ministres de l’Economie et des finances de la zone de ne pas aider Laurent Gbagbo à faire des décaissements, certaines informations font état de non respect de cette directive. D'où cette question: Alassane Ouattara est-il vraiment reconnu comme président de la Côte d'ivoire par Philippe-Henri Dacoury Tabley? Sinon, comment expliquer l'opposition de ce dernier à la décision du Conseil des ministre de l'Uemoa de ne reconnaître que la signature du patron du Rhdp?

Il faut savoir que le Gouverneur de la Bceao est originaire tout comme Gbagbo du pays Bété dont la capitale régionale est Gagnoa. Selon certaines sources, les deux hommes se sont connus depuis leur jeunesse. Le jeune Laurent Gbagbo passait même ses vacances chez la famille Dacoury Tabley, en à croire certaines indiscrétions. Jugé « trop proche » de Gbagbo par certains chefs d'Etats ouest africains, le choix de Philippe-Henri comme gouverneur de la Banque centrale avaient nourri en 2005 les critiques des chef d'Etats de l'Uemoa au moment de la désignation du successeur de Charles Konan Banny. Il n'a été accepté à ce poste en 2008 qu'avec le refus de la France, garante le Franc Cfa auprès de l'Euro, de voir Paul Antoine Bohoum Bouabré occuper cette position stratégique. Maintenant que son mentor Laurent Gbagbo est acculé par la communauté internationale, l'attitude de Philippe-Henri Dacoury Tabley est plus que suspecte.

Farba Alassane SY

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article