La tête de Karim Wade réclamée par les camarades de Cheikh Bamba Dieye

Publié le par farbasy

  Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Lepeuple-sn.com (Dakar)-Le président de l’Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique Karim Wade est dans le viseur du Front pour le socialisme et la démocratie/Benno Jubël de Cheikh Bamba Dieye. La section côte d’azur de ce parti politique ancré dans l’opposition sénégalaise est montée au créneau pour dénoncer la gestion de l'Anoci qu’elle jugent ‘’budgétivore’’. ‘’Nous ne pouvons plus supporter ces amateurs et mauvais gestionnaires du pouvoir et nous demandons au Président de le République de prendre toutes ses responsabilités et exigeons par ailleurs la démission de Karim Wade de son poste de ministre afin de nous clarifier sur sa gestion de l’Anoci’’, déclarent-ils dans un communiqué parvenu à la rédaction. Les camarades azuréens du maire de Saint-Louis sont scandalisés par le comportement des dirigeants de l’Anoci puisqu’il ont voulu ‘’ volontairement, mentir au peuple sénégalais sur la gestion de cette agence budgétivore.’’ Selon la même source, Karim Wade n’a qu’à bien se tenir puisque ‘’ le tribunal de l’histoire le sanctionnera tôt ou tard’’. Très remontés contre le régime libéral, ils accusent le président Wade de vouloir transmettre le pouvoir à son fils. Ces azuréens sont indignés par le ‘’président de la république qui se croit tout permis en voulant servir à son fils, sur un plateau garni de prétentieux projets, notre Sénégal qui nous est si cher’’. La section du Bsd bj basée dans la ville française de Nice jette aussi un regard critique sur la réaction de maître Wade face au malaise social que vit le Sénégal en cette saison d’hivernage 2009. Selon cette structure au moment où les sénégalais souffrent avec les coupures intempestives d’électricité et les inondations, le président de la république a tout simplement préféré utiliser ‘’utilement’’ cette période de vacances pour des activités intellectuelles. ‘’Monsieur le Président semble oublier qu’il a été élu pour servir son peuple en premier avant de s’occuper du panafricanisme’’, souligne ces militants du Fsd bj. Ces camarades expatriés de Cheikh Bamba Dieye tiennent aussi à saluer le rôle des journalistes sénégalais qui selon eux ‘’ de près ou de loin combattent, rien qu’avec la plume, l’injustice, la corruption, le gaspillage de l’argent du peuple’’. Le Front pour le socialisme et la démocratie/Benno Jubël est un parti de la gauche sénégalaise occupant un siège à l’assemblée nationale. Son leader Cheikh Bamba Dieye est devenu le maire de la ville de Saint-Louis à l’issue des élections locales de mars 2009. Il s’était présenté au scrutin présidentiel de février 2007 et avait récolté 17 233 voix, soit un score de 0,50 %.

Farba alassane SY

Commenter cet article