UN RESPONSABLE LIBERAL APRES LA RENCONTRE DU COMITE DIRECTEUR DU PDS: « Nous allons nous battre pour pérenniser notre pouvoir »

Publié le par farbasy

pds-1-.jpgL'heure n'est pas à la capitulation au sein du parti au pouvoir après la convenue de jeudi dernier. Au contraire, Wade appelle ses partisans à ne plus laisser l'opposition occuper la rue.

 

Après leur défaite de la journée du 23 juin face à l'opposition et la société civile, les libéraux préparent la riposte. Selon une indiscrétion sortie de la réunion samedi dernier du comité directeur du Pds avec le président Wade, il a été décidé  que désormais la confrontation sera de rigueur. « Nous n'accepterons plus d'être surpris par l'opposition qui a utilisé le 23 juin des nervis pour s'attaquer aux domiciles des officiels de l'Etat », prévient ce haut responsable libéral à la sortie de la rencontre au palais présidentiel. Selon lui, c'est tout à fait normal que le Pds se concerte pour parer  à toutes éventualités après les événements de jeudi dernier. Et le moins qu'on puisse dire c'est que le chef de l'Etat a demandé à ses partisans d'être plus combatifs sur le terrain. En témoignent ces sentences prononcées hier par ce responsable libéral :« le vandalisme qui s'est opéré le 23 juin, nous ne l'accepterons plus jamais. La violence appelle la violence. Nous avons fait 26 ans d'opposition. C'est pourquoi, nous ne pouvons pas avoir peur de ces gens (l'opposition)». Dans le même ton ton guerrier, il met en garde: « Ils se permettent de nous intimider. Toutes sortes de méthodes qu'ils utiliseront, ils nous trouveront en face ». Et de conclure par: « nous allons nous battre  pour pérenniser notre pouvoir par les lois qui sont à notre disposition ».  Un phrase qui en  dit long sur sur l'état d'esprit jusqu'au boutiste de l'entourage de Wade.

 

Farba Alassane SY

Commenter cet article