SERIE D'ERREURS DANS SON DISCOURS:La mémoire de Wade flanche gravement

Publié le par farbasy

wade[1]Agé de 85 ans, le président Wade est-il visiblement en posséssion de toutes ses facultés mentales? La question mérite d'être posée au regard de certaines erreurs que le président à commises lors de son discours d'hier devant les enseignants libéraux. Premièrement, le chef de l'Etat a déclaré que le pouvoir de De Gaulle a vacillé en 1958, c'est qui n'est pas le cas. En fait, c'est dix ans plus tard en 1968 que le général français s'est senti menacé par le fameux mai 68 parisien. De même, Wade a dit que durant cette période, l'opposition, c'est à dire la gauche, a tenu une manifestation au stade Arlety. D'après nos renseignements, la région parisienne n'a pas d'équipement sportif à ce nom. Par contre, il existe un stade nommé Charlety, lieu où Ségolène Royale a tenu son plus grand meeting durant l'entre deux tour de la présidentielle de 2007. Autre erreur présidentielle, Wade assure que le général De Gaulle s'est rendu à Metz en 1968 pour aller rendre visite au général Massu. En fait, menacé par la fronde estudiantine, le président France s'est rendu à Baden Baden en Allemage où il a rencontré le général d'armée Massu, commandant des forces françaises en Allemagne et le général de corps d'armée Beauvallet, gouverneur militaire de Metz et commandant de la Vie région militaire. Toujours dans ce chapitre des erreurs, Abdoulaye Wade a cité Tambacounda comme une ville abritant une université. Dans la réalité, cette localité n'en possède pas, pour le moment. Outre Dakar, les autres villes universitaires sénégalaises sont Saint Louis, Thies, Bambey et Ziguinchor.

Farba Alassane SY

Commenter cet article