RETRAIT DES CARTES D’ELECTEUR: Ruée vers le centre de retrait de la Sicap

Publié le par farbasy

PICT2520.JPGLes Sénégalais ont jusqu’à samedi 25 février à 23h59 pour retirer leur carte d’électeur. Au quartier de la Sicap Liberté, c’est la ruée des habitants pour le retrait de ce sésame.

A quelques heures de l’ouverture des bureaux de vote, les Sénégalais se bousculent pour retirer leur carte d’électeur. C’est le cas de habitants de la Sicap qui se ruent depuis quelques jours en centre socio-culturel de Jet d’eau pour entrer en possession de ce document indispensable pour voter. En effet, entre vendredi et samedi à midi exactement, 100 personnes sont venues retirer leur carte d’électeur. D’habitude, ils étaient en moyenne seulement 20 par jour à se rendre dans cette commission de retrait.

Taux de retrait des cartes de 2011 avoisinant les 90%

Sur un total de 2222 cartes d’électeurs confectionnées pour les besoins de révision du fichier électoral effectué en 2011, 2060 ont été retirées à la date du samedi 25 février à midi. En d’autres termes, 162 cartes ont encore en souffrance dans les tiroirs de la commission administrative de Sicap Liberté. Les propriétaires de ces cartes ont jusqu’à minuit pour retirer ces documents. Malgré tout, Banna Sabaly président de la commission administrative d'inscription et de retrait des cartes d’électeur de ce quartier de Dakar trouve satisfaisant le taux de retrait. « Depuis le 12 décembre 2011, on es entre 80 et 90% de taux de retrait ».

240 cartes faites en 2006 toujours en souffrance

Seul bémol, 240 cartes confectionnées à l’occasion de la refonte totale du fichier électoral en 2009 attendent d’être retirées par leurs propriétaires. Sur un total de 269, seules 29 ont été distribuées à la date du 25 février 2012. En ce qui concerne les cartes produites en 2010, 24 sont toujours en souffrance dans les tiroirs. Plus précisément, 522 ont été retirées sur un total de 545.

9 anciens militaires privés de vote pour cause d’omission

La question des changements de statut est aussi source de problème au niveau de la commission administrative de Sicap Liberté. Le changement de statut est le fait que des personnes quittent l’armée pour rejoindre la vie civile. Sur 20 changements de statut enregistrés, seuls 11 cartes ont été réceptionnées par la commission. En d’autre termes, le ministère de l’Intérieur a omis de confectionner 9 cartes d’électeur dans la catégorie des changements de statut.

Farba Alassane SY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article