RESULTATS DE L'AUDIT: Les experts de l'Ua et de l'Usaid trouvent un fichier clean

Publié le par farbasy

La mission indépendante d'audit du fichier a fini ses travaux en présentant ses conclusions et recommandations au comité de pilotage composée d'observateurs et d'acteurs politiques. Dans l'ensemble, les enquêtes n'ont pas trouvé d'irrégularités majeures.

 

La mission d'audit du fichier électoral a présenté le lundi 17 janvier ses conclusions et recommandations ainsi que celles qui ont été déclinées par les autres membres de l'équipe. Elle a remis au comité de pilotage un document d'une dizaine de pages en attendant la mise sur pied du rapport définitif des travaux de cette mission indépendante. Après plusieurs mois de traque de cas d'irrégularités sur le fichier électoral, les experts mandatés par l'Union européenne et l'Usaid n'ont finalement pas trouvé grand chose à reprocher aux services du ministères de l'Intérieur. Selon des sources dignes de foi, les conclusions et recommandations de cette équipe avait concerné cinq domaines que sont: la cadre réglementaire des inscriptions, la chaîne des inscriptions, l'enquête sur l'ensemble du territoire, le fichier de la Daf (direction de l'automatisation du fichier) et enfin la biométrie.

Selon les experts européens et américains, le cadre réglementaire des inscription ne pose pas de problème puisqu'il est généralement bien maîtrisé. Ils ont souligné qu'il n'existe pas de problèmes sur le certificat de résidence. Toutefois, pour plus de sécurité dans le fichier électoral, ils ont proposé l'exigence de certificats de résidence au moment de l'inscription sur les listes.

 

98% des inscrits figurent dans le fichier électoral

A propos de la chaîne des inscriptions, les auditeurs ont demandé beaucoup  d'orientations particulièrement dans la partie documentaire.

Toujours selon nos sources, l'enquête sur l'ensemble du territoire pour vérifier la sincérité du fichier électoral s'est révélée tout à l'honneur des services du ministère de l'Intérieur. En effet, les experts de l'Ua et de l'Usaid ont découvert que près de 93% des électeurs sénégalais se déclarent satisfaits de leur lieu de vote. De même, plus de 80% de la population majeure du Sénégal s'est inscrite sur les listes électorale. En résumé, la mission d'audit du fichier électoral montre que 98% des Sénégalais inscrits existent réellement sur les listes électorales.

 

Similitude des liste de la Daf et de la Cena

 

Concernant le fichier de la Direction de l'automatisation des fichiers, les experts estiment que les données contenues dans ce fichier sont correctes.  Ainsi, ils n'ont pas trouvé un différentiel d'inscrits entre les fichiers de la Daf et de la Cena comme l'avait fait entendre l'ancien président de la Commission électorale nationale autonome Moustapha Touré au lendemain de sa démission forcée. De l'avis des auditeurs, c'est le fichier envoyé par la Daf, contenant un million d'électeurs de plus, à la Cena qui n'était pas bon. Une erreur qui, de leur avis, a été corrigée au plus vite. Ainsi, les auditeurs notent-ils qu'il n'avait pas en 2007 un nombre d'électeurs inférieur au nombre d'inscrits.

Le seul bémol sur le fichier électoral noté par la mission d'audit réside dans la biométrie. C'est pourquoi elle exige au comité de veille l'application de quelques recommandations faites pour sa mise aux meilleures normes.

Maintenant que la mission d'audit du fichier électoral a rendu ses recommandations et conclusions, il appartient au comité de veille d'entrer en action pour appliquer ces orientations. Cependant, avec les tiraillements constatés au comité de veille entre le pouvoir et l'opposition pour le choix du président de cette structure, on risque d'assister à la non application de ces recommandations. 

Farba Alassane SY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article