RENOUVELLEMENTS DES INSTANCES DE L'UJTL: Le Pds dans une impasse

Publié le par farbasy

Le renouvellement des instances de l'Ujtl a été suspendu dans plusieurs localités du pays pour cause de troubles. La violence et les tiraillements se sont invités dans ces opérations pilotées par le président de l'Assemblée nationale Mamadou Seck.

 

Confusion et violence, tel pourrait se résumer le début des opérations de renouvellement des instances de l'Union des jeunesses travaillistes et libérales entamées dimanche sur toute l'étendue du territoire. Si dans certaines localités le montage des comités de liaison communaux et ruraux a été finalisé, ce au prix de tensions et dePICT0194.JPG bagarres, tel n'a pas été le cas dans nombre de zones où les opérations ont été tout bonnement suspendues. C'est le cas des Parcelles assainies, Louga, Thiès, Diourbel, Mbacké, Bambey, Fatick, Kebemer, Wakhinane Nimzatt ect.

Placée sous la coordination du président de l'Assemblée nationale Mamadou Seck qui est assisté par Josph Ndong, Modou Diagne Fada, Aliou Sow et Mamadou Lamine Keita, les opérations de renouvellements de l'Ujtl sont parties pour être un échec patent. Les textes prévoyant la tenue des assemblées générales des Clc et Clr à la seule date du 27 mars, le pari est loin d'être gagné par les organisateurs. Du côté du Parti démocratique sénégalais, on semble minorer ces impaires. A en croire Assane Bâ, directeur de cabinet du coordonnateur Farba Senghor, il s'agit simplement de "mésententes mineures". Il annonce la mise en place d'un conseil consultatif présidé par le président de l'Assemblée nationale Mamadou Seck et chargé de  régler les cas de contentieux d'ici le 31 mars prochain.

A l'heure actuelle, l'ensemble des comité de liaison communaux et ruraux auraient déjà dû être monté. Ce, en préparation des assemblées générales des comités de liaison fédéraux devant se tenir le 9 avril prochain. Assises devant désigner les délégués et observateurs qui vont participer à la conférence nationale de l'Ujtl prévue les 39 et 30 avril 2011 à Dakar. Mais avec les perturbations notées un peu partout dans les différentes localités du Sénégal, la poursuite des opérations de renouvellements de l'Ujtl semble relever du miracle.

 

INSOLITE

 

39 candidats veulent succéder à Moussa Sy aux Parcelles Assainies

 

Avec 39 candidats déclarés, les Parcelles assainies détiennent le triste record de postulants au poste de coordonnateur communal de l'Ujtl. Chacun campant sur ses positions en refusant de se désister, les jeunes libéraux ont obligé dimanche dernier le commissaire Adama Sow et le superviseur Amadou Barry à plier bagage au bout de plus de neuf heures de conciliabules. Auparavant, des jets de pierres ainsi que des altercations entre candidats ont été notés dans ce qui ressemblait plus à une foire d'empoigne qu'à une assemblée de personnes responsables. Le commissaire Adama Sow a même dû se mettre à l'abris au commissariat central de police des Parcelles assainies pour échapper à la furie de certains jeunes. Suspendues, les opérations devaient reprendre le lundi.

 

Farba Alassane SY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article