POSTE DE COORDONNATEUR DE L'AST: Le G12 rejette toute candidature de Mbaye Jacques Diop, Djibo Kâ et Abdourahim Agne

Publié le par farbasy

location_senegal_dakar_2-1-.jpgC'est l'heure des tractations au sein de l'Ast pour le contrôle du poste de coordonnateur de cette structure. Un collectif de partis dénommé le G12 rejette toute candidature de Mbaye Jacques Diop et de leaders n'ayant pas participé à l'avènement de l'alternance en 2000. Dans leur viseur: Djibo Kâ et Abdourahim Agne.

 

Le président Wade devrait dans les normes recevoir ce mardi les leaders de l'Alliance Sopi pour toujours, ce pour statuer sur la question concernant le poste de coordonnateur de cette coalition. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette station occupée actuellement par le député Aliou Dia cristallise toutes les attentions du côté de la majorité présidentielle. Après la bataille médiatique par jeunesses interposées entre Mbaye Jacques Diop et Aliou Dia, c'est au tour des frondeurs du G12 de se prononcer sur cette question qui taraude tous les esprits. Le moins que l'on puisse dire c'est que ces derniers, même s'ils sont pour le départ d'Aliou Dia, ne sont pas d'accord à l'idée qu'il se fasse remplacer par Mbaye Jacques Diop. En effet, le G12 précise à travers un communiqué de presse que « le coordonnateur ne peut être désigné que parmi les chefs de parti » de l'Alliance sopi pour toujours. De même il ajoute  que cette personnalité « ne saurait être du Pds » pour la simple raison que « c'est une question de bon sens, d'étique et de respect mutuel ». En effet, ces derniers se définissent comme étant des alliés du Pds et non ses soumis. Avec de telles indications, on peut déduire que Mbaye Jacques Diop est personnellement visé. Lui qui a fondu dans le Pds la formation politique qu'il dirigeait et a perdu de facto son statut de leader de formation politique.

En outre, le G12 exige « qu’un profil soit défini avant la désignation du prochain coordonnateur dont l’image devra impérativement rappeler positivement le combat pour l’alternance et refléter les vertus de la fidélité, de la constance dans les convictions et non les contre-valeurs de la tortuosité et du cynisme de la politique politicienne ». Exit donc les transhumants du Ps qui n'ont pas participé à l'avènement de l'alternance. Dans le viseur du G12 on peut deviner Djibo Kâ et Abdourahim Agne qui avaient tous les deux voté contre Wade en 2000. Reste à savoir si le président Wade à qui il revient le droit de désigner un coordonnateur en remplacement à Aliou Dia répondra favorablement aux exigences du G12. A moins qu'il ne nomme Mbaye Jacques ou reconduise Aliou Dia dans ses fonctions. Quoiqu'il en soit il y aura forcement des mécontents ce mardi à la sortie de l'audience présidentielle.  

Farba Alassane SY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article