MARCHE DU FORUM SOCIAL: Face à face électrique entre Marocains et Saharaouis

Publié le par farbasy

PICT0009.JPGLa marche d'ouverture du forum social mondial a révélé au grand jour la rivalité entre le Maroc et le Sahara occidental. Loin des champs de combats, Dakar a été pendant un instant le théâtre d'affrontements verbales entre ces deux peuples du Maghreb. En effet, les délégations marocaines et sahraouis ont failli en venir aux mains pour régler le différend opposant ces deux peuples voisins. N'eut été l'interposition des agents de sécurité du forum, le pire allait se dérouler. Il faut savoir que le Maroc revendique le Sahara occidental depuis le retrait des Espagnol de ce territoire désertique situé au nord ouest du continent africain. Ce que conteste le Front Polisario aidé en cela par l'Algérie.

Tandis qu'Eva Morales ainsi que les autres invités de marques prononçaient leur discours officielles sur l'estrade faisant face à la bibliothèque de l'université de Dakar, Marocains et Sahraouis s'échangeaient des invectives. Beaucoup plus nombreux que les seconds, les sujets de sa Majesté Mohamed 6 ont brandi de nombreux drapeaux marocains et prononçaient des slogans chocs genre, « Je donne tout mon sang pour mon Sahara » ou encore  « A bas les traitres ». Selon les Marocains, les Saharouis présents à Dakar sont « des mercenaires payés par l'Algérie et les Ong espagnols ». Secrétaire général de la fédération africaine de Toscane, l'Italo-Maricain Yassine Belkassem indique que les Saharouis ont provoqué les Marocains. « Ils ont levé leur drapeau, ce qui est contre la charte du forum », indique t-il. Selon lui, « le Sénégal doit assumer sa responsabilité et réagir immédiatement ».

Dans le camp d'en face, on ne se laisse passe impressionner par l'encerclement et les menaces de la délégation marocaines. Là aussi on sort des slogan comme:« Sahara libre » ou encore« Nous ne sommes pas marocains ». Brandissant un drapeau de la  République arabe sahraouie démocratique (non reconnue par le Sénégal), Harache, membre de l'organisation des droits de l'homme du Sahara occidental assume son geste. « Je viens ici pour délivrer un message du peuple sahraoui, pour dire que nous ne sommes pas des Marocains », indique t-il. Un autre membre de la délégation saharaoui et militant de l'Association des familles des détenus et prisonniers saharaouis dénonce les menaces de la délégation marocaine. « Nous sommes moins de 30 personnes face à des centaines de Marocains. Nous sommes venus juste pour participer au forum mais pas lutter contre les Marocains. On n'est pas au front ici », fait-il savoir.

Farba Alassane SY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article