LANCEMENT D'UNE PETITION CONTRE LA CANDIDATURE DE WADE: Objectif: 50 000 signatures pour dire stop au président

Publié le par farbasy

Le mouvement patriotique et citoyen « Notre Sénégal très juste » veut barrer la route à une prochaine candidature du président Wade à travers une pétition qui circule actuellement sur internet. A terme, il est prévu d'envoyer les résultats à Obama, Sarkozy, Cameron et autres pour les inviter à contraindre Wade à jeter l'éponge.

 

 

Rassembler 50 000 signatures de Sénégalais hostiles à la candidature de Wade à la prochaine présidentielle, tel est le défit du mouvement patriotique et citoyen « Notre Sénégal très juste » qui vient de lancer une pétition sur le net. A terme, les résultats seront envoyés à la communauté internationale c'est à dire l'Ua, la Cedeao, l'Ue, Barack Obama, Nicolas Sarlozy, David Cameron pour les inviter « à contraindre Abdoulaye Wade d'abandonner son projet dangereux et antirépublicain ».  Pour l'heure, la pétition en question est consultable sur sur le lien suivant http://bit.ly/hSot9h. Pour signer, il suffit juste d'inscrire le prénom, le non, la localité d'origine, l'adresse mail ainsi qu'une signature et le tour est joué.

 

Sarkozy, Obama et Cameron seront avisés

 

Selon les initiateurs de cette opération, la déclaration de candidature de Wade doit être considérée comme « une offense à la nation sénégalaise, à la République sénégalaise et la la démocratie sénégalaise menée par un clan de prédateurs et d'affairistes pour installer Wade fils à la tête de notre Etat ». Ils disent refuser la candidature « illégale et le projet monarchique de Wade » et exigent des élections libres et transparente en 2012 sans confiscation ni usurpation du pouvoir. Le mouvement patriotique et citoyen « Notre Sénégal très juste » garde une mauvaise image de régime de l'alternance. Selon ses acteurs, celui-ci est «caractérisé par des scandales financiers, la corruption (affaire Segura), le népotisme (Son fils au sommet de l’Etat), la vassalisation de la justice par rapport à l'exécutif,  des tentatives d’assassinat d’opposants, un manque de transparence dans le gestion du pays, la crise casamançaise, un train de vie de l'Etat dispendieux, une insécurité sociale et sanitaire, des projets inutiles (Fesman, monument), d’achats d’avions ». Bref, l'image du pays en déclin.

Ce n'est pas la première fois qu'une pétition est lancée pour dénoncer la candidature de Wade. Fin novembre, l’Union nationale des indépendants du Sénégal avait mis sur pied une initiative semblable  avec l'objectif d'obtenir 3 à 4 millions de signatures. A l'époque, Amadou Gueye avait déclaré: « si Wade est prêt à défier la Constitution, il faut être prêt à défier son autorité...c’est un Président têtu ». Cinq mois plus tard, l'objectif n'a pas été atteint. Ce qui a obligé le mouvement Unis à changer de fusil d'épaule en cherchant à obtenir un pacte de tous les acteurs politiques contre la candidature de Wade.

Farba Alassane SY

Commenter cet article

Ndeye Anta 06/07/2011 13:24


Pour eviter la replication/repetition d'initiatives similaires, vous devriez peut etre fusionner votre petition avec celle du groupe Disso http://www.stopwade.org/ pour plus d'efficacite.
Ndeye Anta