Des opposants seraient prêts à voter Wade au second tour

Publié le par farbasy

pds[1]Wade va t’il profiter des divisions de l’opposition pour vaincre Macky Sall au second tour ? C’est en tout cas ce que laisse croire la Cap 21, la coalition des partis alliés au Pds.
 
Info ou intox? Un pan de l'électorat de l'opposition va voter pour le président Wade au second tour. En d'autres termes, l'ascension  fort probable de Macky Sall vers le palais présidentiel pourrait rencontrer un obstacle inattendu. En effet, si on se fie à la Cap 21,  « àl’heure actuelle  plus de 300 comités composés, en moins de 48 heures d’électeurs des partis membres du Benno, du M23, de jeunes affiliés à Y’en a marre, et aux candidats indépendants, se sont constitués pour œuvrer pour la victoire du président Wade». Toujours selon la même source, « en déclarant qu’ils ont pleinement rempli leur contrat en votant pour leurs mentor au 1er tour, ces nouveaux partisans du Président Wade affirment que pour le second tour, personne n’a le droit de leur prescrire ce qu’ils ont à faire, parce qu’ils sont libres de choisir eux-mêmes le candidat pour qui ils doivent voter».
De l'avis d'Iba Der Thiam et compagnie, ces opposants prêts à sanctionner Macky Sall  «démontrent avec une force invincible et une conviction inoxydable leur civisme élevé, leur niveau de conscience admirable, leur capacité à juger hors de toute tutelle et leur sens de responsabilité et de l’intérêt supérieur de la nation». C'est pourquoi la Cap 21 salue «leur comportement patriotique et responsable et les invite dés à présent à rayonner dans leur environnement immédiat et partout où leur influence peut s’exercer pour tisser avec les Fal les réseaux des soldats de l’alternance qui porteront le candidat Wade à la victoire en cas de second tour».
Par cette « révélation », les alliés du président Wade tentent de destabiliser Macky Sall, probable challenger de leur mentor au second tour. Visiblement, Wade veut jouer sur les divisions de l’opposition pour espérer conserver le pouvoir. Reste à connaître l’identité de ces opposants qui ne tiennent pas Macky Sall dans leur cœur au point de se ranger derrière le candidat du Pds. Les prochains jours apporteront une réponse à cette question.
Farba Alassane SY
 

Commenter cet article