ARRIVEE DU PRESIDENT OUATTARA A DAKAR: Wade rate le pari de la mobilisation

Publié le par farbasy

x610-20-1--36--1-.jpgSitôt descendu de l'avion, Alassane Ouattara à remercié le peuple sénégalais pour son soutien. Côté mobilisation, ce n'était pas la foule des grands jours hier à l'aéroport. Le Pds n'est pas parvenu à mobiliser une grande foule à cette occasion. Seuls les militants ivoiriens du Rhdp et les partisans du colonel Cissé ont assuré l'ambiance.

 

Alassane Ouattara est reconnaissant envers le peuple sénégalais pour le soutien à son égard durant son bras de fer avec Laurent Gbagbo. Il a tenu à l'exprimer dès sa descente de l'avion présidentiel « La pointe de Sarène » qui l'a amené hier à 17h30 à Dakar. En témoigne son premier et seul mot lancé en public aux journalistes. En Wolof, main à main avec le président Wade, le nouveau chef d'Etat de la Côte d'ivoire a lancé un symbolique « Dieuredieuf » (merci) plein de sens. En visite d'amitié au Sénégal jusqu'à ce vendredi, le nouvel homme fort d'Abidjan est visiblement touché par l'attitude du président Wade, qui s'est toujours rangé de son côté lors de la douloureuse crise post-électorale ivoirienne qui a causé la mort de près de 3000 personnes dont de nombreux Sénégalais. Il aura d'ailleurs l'occasion d'exprimer ce sentiment ce vendredi à l'occasion de sa conférence de presse. Il répondra certainement du pourquoi du choix du Sénégal comme premier déplacement à l'étranger au lieu du Nigéria qui préside actuellement la Cedeao. On sait que le président nigérian Johnatan Goodluck a joué un grand rôle dans la résolution de la crise ivoirienne.

 

Les militants du Rhdp et les partisans du Colonel Cissé ont assuré

 

Côté mobilisation, les militants basés à Dakar du Rassemblement des houphoutistes de la Côte d'ivoire (Rhdp) ainsi que ceux du Psds du Colonel Malick Cissé ont formé le gros de la modeste foule qui était venue saluer l'arrivée de Ouattara à Dakar. D'ailleurs, l'allié du président Wade a fait sensation hier avec la fanfare régionale de Thiès qu'il a fait jouer à l'aéroport, les musiciens étant habillés aux couleurs du Parti démocratique du Sénégal, c'est à dire le jaune et le bleu. Ces derniers qui sont d'anciens militaires à la retraite ont expliqué qu'ils ont juste été engagés par le politicien. Mais, tout de même l'image loufoque d'une fanfare habillée aux couleurs du partis au pouvoir en lieu et place de celles du drapeau nationale a fait sourire plus d'un.

 

L’appel à mobilisation de Farba Senghor a fait flop

 

Même si Farba Senghor, le coordonnateur du Pds avait fait ces derniers jours des déclarations à la télévision pour inviter les militants libéraux à participer à l'accueil du nouveau président ivoirien, force est de constater qu'il n'a pas réussi son objectif. Ce, au regard de la maigre foule qui s'était massée juste du côté de l'entrée du salon d'honneur. A vue d'oeil, il semble que les Ivoiriens de Dakar avaient beaucoup plus mobilisé que le Pds, en témoignent les nombreux T shirt  blancs et oranges flanquées de l'inscription « Ado solution » et les drapeaux ivoiriens qui noyaient les pancartes bleues et jaunes des quelques libéraux qui ont répondu à l'appel. N'eut été la venue des partisans du Colonel Cissé, l'accueil serait devenu ivoiro-ivoirienne. Ces derniers tous contents d'accueillir celui qu'ils désignent affectueusement par le sobriquet « Ado » ont animé la place avec des séances de Sabar à la sauce de Bouaké, Korhogo ou Odienné, entendez par là le nord de la Côte d’ivire. A la vue du cortège présidentiel, certaines filles sous le coup de l'émotion ne se sont pas empêchées de verser quelques gouttes de larmes en signe d'émotion. Leur rêve s'est enfin réalisé de voir leur champion Alassane Dramane Ouattara dans les habits de chef d'Etat. Certains ont profité de l'occasion pour dire leur attente. François Dah, militant du Pdci attend que le nouveau président nomme un Premier ministre issue de la formation politique dirigée par Henri Konan Bedier. Ce, pour concrétiser une promesse tenue lors de la campagne présidentielle. Reste à savoir si Alassane Ouattara répondra favorablement à cette doléance en acceptant de limoger Guillaume Soro, l'homme qui a défié Gbagbo par les armes. 

Farba Alassane SY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article