Si les milliards de l’Anoci étaient gérés par Benno…

Publié le par farbasy

Lepeuple-sn.com (Dakar)-La coalition Benno Siggil Senegaal s’insurge contre le gaspillage des énormes sommes d’argent dépensées par l’Anoci pour la préparation du sommet de l’Organisation de la conférence islamique alors qu’elles auraient pu être utilisées afin de répondre aux attentes sociales des populations. Dans un contexte de crise généralisée marquée par une fréquence des coupures de courant et les inondations dans la banlieue dakaroise, ce regroupement de partis de l’opposition pense que les nombreux milliards dépensés par l’agence dirigée par Karim Wade avec ‘’frénésie et sans discernement’’ auraient pu améliorer le vécu des sénégalais.
Dans un communiqué parvenu à la rédaction, les camarades d’Amath Dansokho se basent sur le chiffrage des dépenses de l’Anoci pour donner des solutions aux problèmes actuels que traverse le Sénégal. On apprend dans ce document que le problème récurrent des inondations dans la banlieue de Dakar aurait pu être définitivement résolu à travers un programme cohérent de restructuration et d’assainissement avec les 92 milliards correspondant au coût des travaux d’élargissement, d’aménagement et d’embellissement de 14 km d’un linéaire pré existant et des travaux de construction de 4,3 km de nouvelles. De plus la Société nationale de l’électricité aurait pu distribuer sans problème du courant aux sénégalais avec les 26 milliards dissipés dans la construction de villas qui ne sont jamais sorties de terres. La dette de l’Etat vis à vis des hôpitaux aurait pu être épongée par le frais de fonctionnement de l’Anoci s’élevant à 18 milliards de francs, de même l’argent dépensé pour l’aménagement et l’équipement du bureau du Président du Conseil de surveillance pouvait construire et équiper une dizaine de postes de santé. Toujours selon les membres de Bss ‘’les 40 milliards représentant les marchés éclatés et amputés sur les budgets des autres structures publiques auraient pu être utilement affectés à la réalisation d’ouvrages routiers à l’intérieur du pays, notamment la route Linguère – Matam’’.
Pour rappel, l’Anoci avait réussi à mobiliser plus de 432 milliards de francs Cfa provenant en grande partie de l’aide des riches monarchies pétrolières du golf. Cette agence déclare avoir dépensé 72 milliards de cette manne financière pour les besoins de la préparation du sommet de l’Oci tenu en 2008 à Dakar. Somme contestée par le journaliste Abdoulatif Coulibaly qui avance dans son livre dernier ‘’Conte et mécomptes de l’Anoci’’ une bagatelle de plus de 205 milliards utilisée pour préparer cet événement. Tout en saluant la contribution d’Abdoulatif Coulibaly ‘’ dans le combat pour la consolidation de la démocratie et de la bonne gouvernance au Sénégal’’, Benno met en garde ‘’le régime d’Abdoulaye Wade et ses affidés contre toute intimidation, répression et agression dont sa famille et lui-même pourraient être victimes’’.
Ces opposants au régime libéral exigent aussi un audit indépendant de l’Anoci. Ils considèrent en effet que ‘’l’exercice de responsabilité publique, en particulier l’exécution de dépenses publiques, exige de son titulaire une reddition détaillée des comptes à travers les procédures prévues par la loi et un audit indépendant et fiable effectué par les organes compétents’’.

Farba Alassane SY

Commenter cet article