Affaire Bsda-Walfadjri, le Cpdj lâche Sidy Lamine Niass

Publié le par farbasy

Lepeuple-sn.com (Dakar)-Le comité pour la défense et la protection des journalistes (Cdpj) demande aux autorités de walfadjri de payer des redevances au Bureau sénégalais du droit d'auteur. Le Cpdj en conférence de presse dans les locaux de la radio futurs médias, refuse de défendre la cause de Sidy Lamine Niass estimant que les artistes doivent vivre de leur métier. "Il n'y a pas de complot contre la presse,il s'agit d'une question de droit et de devoir. Cette fermeture découle d'un fait,c'est à la suite d'une décision de justice favorable au Bsda. Nous souhaitons un dialogue entre les parties pour une solution consensuelle", soutient le porte parole du Cpdj.Le collectif, tout en regrettant cet événement, souhaite une issue heureuse dans cette affaire. Le Cpdj invite par ailleurs, toutes les entreprises de presse à payer les redevances au Bsda.Le bureau sénégalais du droit d’auteur réclame 50 millions au groupe Walfadjri. La radio et la télévision de Sidy Lamine Niass ne diffusent plus depuis hier. Le Bsda et la police ont procédé hier à la saisie des matériels de Walf Fm et Walf Tv. Le président-directeur général du groupe accuse l’Etat, mais les professionnels de la musique dédouanent les autorités politiques.

Farba Sy avec I.B.DIAGNE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article